17000 POMPES D'HYDRAULIQUE VILLAGEOISE CONSTRUITES

Le ministre des Infrastructures économiques a procédé le mardi 5 juin 2012 à Bamoro, village situé sur l’axe Bouaké-Katiola et en présence de Mme Dominique Ouattara, au lancement officiel des comités de gestion des pompes d’hydraulique villageoise à motricité humaine.

Mme Acko Sopi Madeleine, présidente de la Cellule nationale des Coordinations des Comités de gestion des points d’eau (CGPE) a situé le contexte de cette cérémonie. Elle a indiqué qu’en Côte d’Ivoire, malgré d’importants investissements, les problèmes liés à l’accessibilité à l’eau demeurent toujours préoccupants, surtout en milieu rural. Différentes approches de gestion des ouvrages d’hydraulique rurale ayant montré leurs limites, le ministère des Infrastructures économiques fait la promotion d’une nouvelle approche de gestion, basée sur la féminisation des Comités de gestion des points d’eau villageois et la professionnalisation de la maintenance de ces ouvrages. Ce qu’a confirmé le ministre Patrick Achi. Il a indiqué que les femmes qui naturellement sont chargées d’approvisionner toute la communauté en eau, quel que soit leur état physique, sont écartées de la gestion des ressources engendrées par ces pompes. «Une injustice qu’il fallait réparer au vu de la dégradation avancée de plusieurs de ces ouvrages», a-t-il affirmé. A travers ce lancement qui provisoirement va concerner 16.693 points d’eau sur le territoire national, il s’agit, entre autres, de sensibiliser et d’encourager les femmes à la gestion des hydrauliques villageoises ; et mettre en place un processus d’intégration et de leur prise en main rigoureuse par les femmes. «C’est donc un processus de féminisation de gestion des points d’eau», a indiqué le ministre. 

Quant à la Première dame, elle a salué cette féminisation des comités car pour elle «la femme et l’eau sont source de vie. C’est pourquoi, les femmes connaissent mieux que quiconque, l’importance de l’eau au quotidien». Elle a affirmé que lorsqu’il s’agit de mener à bien des activités communautaires, les femmes du monde rural se sont toujours montrées efficaces, pour le bien-être de leur foyer. Mme Ouattara a salué le ministre Achi pour sa clairvoyance car, témoignant également de la volonté du pays de promouvoir une plus grande implication des femmes, surtout celles du monde rural, dans le tissu économique. Mme Dominique Ouattara a offert des dons en nature et en espèce d’une valeur de 25 millions de FCFA aux femmes de Bamoro village.

Mot de la Présidente

Soyez les bienvenus sur le site web du Rassemblement Des Républicains (RDR), www.rdr.ci. Nous sommes un parti libéral ivoirien créé en 1994 par Feu Djeni Kobena son premier Secrétaire Général jusqu’en 1998. Le Président Alassane OUATTARA en a présidé les destinées jusqu’à son ascension au pouvoir d’Etat en 2010, avant de me passer le flambeau depuis le 10 Septembre 2017.