Cérémonie de remise de véhicules aux structures sous la tutelle du Ministère de la Défense par le Ministre d'Etat Hamed Bakayoko

Cérémonie de remise de véhicules aux structures sous la tutelle du Ministère de la Défense par le Ministre d'Etat Hamed Bakayoko

« J’aimerais avant tout vous féliciter pour le grand travail abattu lors des événements organisés par la Côte d’Ivoire, à savoir la sécurisation des jeux de la Francophonie et surtout le sommet UA-UE, qui s’est tenu récemment à Abidjan. Le chef de l’État est fier de vous. Mais ce n’est pas fini. Il faut continuer de vous équiper afin que vous travailliez dans les meilleures conditions. J’attends de vous des résultats mais pour cela, vous devez avoir le matériel adéquat » a indiqué le ministre Ahmed Bakayoko.

Augmenter la mobilité opérationnelle des forces armées de Côte d’ivoire, voici ce qui a motivé la cérémonie de remise de matériels roulants ce matin à l’École de Gendarmerie d’Abidjan. Les fêtes de fin d’année étant proches, les autorités ivoiriennes s’attendent à une recrudescence des actes de criminalité dans la ville d’Abidjan, comme c’est le cas chaque année, à cette même période. ce soutien logistique du gouvernement est donc une anticipation en vue de prévenir les éventuels troubles qui pourraient survenir, pendant cette période sensible.

 « Nous avons commencé la réhabilitation d’une dizaine de réfectoires dans les casernes militaires. Et nous travaillons à régler le problème de la pyramide d’âge car il faut un certain pourcentage pour les sous-officiers, les officiers et les officiers supérieurs dans l’armée. Il vaut mieux avoir une armée réduite dont on peut bien s’occuper qu’une armée pléthorique, mal organisée » a t-il poursuivi, avant d’évoquer le cas des 991 militaires qui ont volontairement décidé de faire valoir leurs droits à la retraite. « Nous allons mettre en place une agence nationale de la reconversion afin d’accompagner tous ceux qui veulent quitter l’armée. C’est leur droit. Et déjà pour ceux qui partent, les mesures d’accompagnement leur seront remises à partir de ce 19 décembre 2017. Les besoins de notre armée sont colossaux mais nous sommes sur la bonne voie » a achevé Ahmed Bakayoko, ministre d’État, ministre de la Défense de Côte d’ivoire.

Les véhicules offerts par le ministère de la Défense, possèdent les caractéristiques requises pour des interventions rapides et efficaces sur le terrain. Possédant deux réservoirs chacun, avec des airbags centraux et latéraux, une trousse de premier secours et capables d’embarquer 11 personnes, ces engins sont une véritable bouffée d’oxygène, pour les récipiendaires.

 Le Colonel Major, Assamoi Guizou, Directeur des affaires logistiques et techniques du ministère de la Défense, bénéficiaire de cette logistique a qualifié Hamed Bakayoko de « père Noël ». « Comme le père Noël, vous êtes venus en ce mois de décembre qui symbolise la nativité du Christ, pour nous faire ce don afin d’accroître notre capacité de mobilité. Nous vous en sommes entièrement reconnaissants» a-t-il soutenu.

Le Commandant supérieur de la Gendarmerie Kouakou Kouadio Nicolas, n’a pas manqué à son tour, d’exprimer toute sa gratitude au ministre Ahmed Bakayoko, pour son engagement dans l’équipement de ses hommes.

« Vous œuvrez pour l’amélioration de la qualité de vie de nos hommes depuis que vous êtes à la tête de ce ministère. Aujourd’hui encore, ce don est la preuve que votre préoccupation demeure le bien-être de notre armée. Nous vous sommes entièrement reconnaissants et vous rassurons de notre engagement pour assurer notre mission régalienne afin de sécuriser les ivoiriens et leurs biens » a t-il assuré.

Le climat sécuritaire en Côte d’Ivoire s’est amélioré. L’objectif pour les autorités ivoiriennes, multiplier ces initiatives, former l’armée afin de la rendre plus professionnelle et ainsi rétablir la confiance avec les populations.

Mot de la Présidente

Soyez les bienvenus sur le site web du Rassemblement Des Républicains (RDR), www.rdr.ci. Nous sommes un parti libéral ivoirien créé en 1994 par Feu Djeni Kobena son premier Secrétaire Général jusqu’en 1998. Le Président Alassane OUATTARA en a présidé les destinées jusqu’à son ascension au pouvoir d’Etat en 2010, avant de me passer le flambeau depuis le 10 Septembre 2017.